L'industrie microélectronique

Facteurs clés d'évolution du secteur

Enjeux économiques

Coupe d'un transistorCoupe d'un transistorPlaquettes de silicium (wafers)Plaquettes de silicium (wafers)Le marché mondial de la microélectronique constitue à lui seul un enjeu économique majeur. L'évolution de ce marché, qui depuis trois décades a connu, malgré des cycles de dépression réguliers, une croissance moyenne de 10 % jusqu'en 2006 s'est stabilisé avec les prémices de la crise économique de 2008. L'année 2008 a été marquée par une première régression de 2 %, suivis en 2009 d'une chute de 12 %.

En 2010, le marché s'est redressé pour présenter un chiffre de croissance à nouveau à deux digits, mais cette croissance traduisait un phénomène de rattrapage et la croissance est restée atone en 2011. Aujourd'hui, les analystes s'accordent pour juger les perspectives de croissance sur un comportement plus mature du marché des semiconducteurs qui représente néanmoins 395 milliards de dollars US à l'horizon 2016.

Partant des niveaux actuels, il est donc prudent de tabler pour la préparation des plans et projets sur les cinq prochaines années d'une croissance annuelle moyenne entre 5 et 6 %, ce qui ne doit pas cacher le fait que certains segments et niches de ce marché pourront connaître des taux de croissance bien supérieurs.

Il faut aussi faire le constat de la diminution permanente du coût par unité vendue, résultat des importantes évolutions industrielles, notamment en termes de productivité, ayant nécessité que plus de 12 % du chiffre d'affaires, en moyenne, ait été réinvesti en recherche et développement, notamment pour accroître la densité d'intégration avec les technologies plus fines.

Les principales caractéristiques du marché sont : les fluctuations saisonnières, les cycles de dépression (périodes d'environ 3 à 4 ans), la croissance moyenne exponentielle qui a amorcé une inflexion et une stabilisation.

Le marché tend à devenir mature et est mieux maîtrisé, la preuve en est que les fabricants en microélectronique ont retrouvé leur capacité dès 2010 alors qu'ils l'avaient perdue de près de 50 %, durant plusieurs mois en 2009 au cœur de la crise.

Les futures caractéristiques seront-elles identiques ? Probablement pas tout à fait, car principalement les conditions de l'investissement auront changé sur des critères macro-économiques et politiques, notamment liés à la zone Europe et au déploiement de la Chine ; le panel des produits du marché aura également évolué pour subir l'influence :

  • de l'ajustement des critères d'investissements, aux technologies avancées (22 nm, 14 nm…)
  • de l'ajustement des investissements liés au 450 mm
  • de la collaboration des fabricants de produits microélectroniques et des fabricants des équipements associés
  • de la future raréfaction des énergies fossiles
  • du développement des énergies de substitution renouvelables, le solaire
  • des exigences environnementales
  • d'un public plus raisonné
  • des coûts.

Détail d'une baie de process (dépôts diélectriques) montrant le système de transport automatique des lots au plafondDétail d'une baie de process (dépôts diélectriques) montrant le système de transport automatique des lots au plafondIl faut faire état du très fort ralentissement de l'investissement et des effectifs de la microélectronique en Europe, mais va-t-il y avoir de nouvelles tentatives sous l'effet de l'évolution des monnaies, des sources d'énergie, et des aspirations des populations notamment en voie de développement ?

Avec la croissance de l'économie mondiale, les développements microélectroniques s'inscrivent dans l'évolution logique de l'accès d'un plus grand nombre aux technologies de l'information, particulièrement dans les pays en voie de développement.

Le volume des ventes devrait progresser, l'industrie a été l'une des premières à retrouver son niveau d'activité, notamment par l'appui des marchés des pays économiquement en développement, les politiques nationales dans le domaine de l'information restant volontaristes, elles favorisent l'accès aux réseaux d'informations.

Les technologies télévisuelles deviennent toutes numériques, les images sont diffusées via les réseaux TNT et satellites, et sur l'Internet via les réseaux câblés.

Quant à la téléphonie, de nouvelles générations en préparation favoriseront le social, la convivialité, l'accès instantané à l'information. L'industrie microélectronique devra continuer à évoluer et à se réorganiser, accroître son effort avec le passage au tout numérique, et s'adapter au déploiement des systèmes de communication.

Evolution des stratégies

Le marché de la microélectronique dans les pays industrialisés fait apparaître les tendances suivantes : …

Extrait du dossier technique

Alain BROCHET / STMicroelectronics
Jacques VADORIN / JVMC Consultant

Guide de l’Ultra-Propreté
+
Abonnement au Site

Les 2 outils de référence du secteur
de la maîtrise de la contamination

7e édition

+

Edition 2013-2014 (1 000 pages)

Référencer
votre entreprise
Commander